CULTURE OUVERTURE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DES ARTS DE L’AHAGGAR Que la fête commence!



Des projections en soirée de contes populaires ainsi qu’un concours de poésie, sont prévus au cours de ce festival.

Un festival international des arts de l’Ahaggar «Tin Hinan-Abalessa» s’est ouvert lundi à la salle Dassine de la Maison de la culture de Tamanrasset. Le commissaire du festival et directeur de l’Office national du parc de l’Ahaggar (Opna), M.Farid Ighil Ahriz, a indiqué que cette manifestation, dans sa première édition, rend compte de la diversité du legs immatériel de la région. Sa promotion au rang de festival, institutionnalisé par les pouvoirs publics, entre dans le cadre d’un soutien «clair» en direction des organismes qui gèrent le patrimoine matériel et immatériel national, dont l’Opna, a-t-il ajouté lors de la cérémonie d’ouverture à laquelle ont assisté, outre les cadres et élus locaux, des représentants du corps diplomatique accrédité à Alger. Dans un message de la ministre de la Culture,
Mme Khalida Toumi, son représentant, M.Mourad Betrouni, a souligné l’aspect «mémoire» qui a été pris en compte dans l’institutionnalisation de plusieurs festivals à l’échelle du pays, en vue de mettre en valeur le patrimoine matériel et immatériel culturel national.
Le wali a évoqué, de son côté, l’aspect non seulement régional mais également international de la rencontre d’Abalessa-Tin Hinan, qui est, a-t-il dit, une occasion de faire découvrir et apprécier l’authenticité de la culture de la région.
Au programme du festival, qui se déroule simultanément à Tamanrasset et Abalessa du 15 au 20 février 2010, figurent des conférences-débats à la Maison de la culture de Tamanrasset, animées par des chercheurs et des universitaires algériens et étrangers, sur des thèmes liés au legs ancestral des populations touarègues.
Un village d’ateliers divers d’artisanat traditionnel se tiendra dans la commune d’Abalessa, site du tombeau de la reine touarègue Tin Hinan, ainsi que des soirées de chants et des projections cinématographiques. Parmi les particularités du Festival international des arts de l’Ahaggar Abalessa-Tin Hinan, des projections en soirée de contes populaires ainsi qu’un concours de poésie. Ce qui n’était au départ qu’une «simple rencontre culturelle» lancée à l’initiative des autorités locales et des amis de l’Ahaggar, a été promu par le ministère de la Culture au rang de festival pour «devenir le rendez- vous annuel autour du patrimoine culturel de la région du Hoggar»’, ont indiqué les organisateurs. La précédente «édition» s’était déroulée sous forme de rencontres tenues du 23 au 25 février 2009 à Abalessa, ont-ils rappelé.

R. C (http://www.lexpressiondz.com/article/3/2010-02-16/73155.html)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s