Sheshonq 1er le premier pharaon amazigh


Description :
Sheshonq Ier ou Chechonq ou encore Chechanq selon les translittérations de son nom, est un prince berbère libyen Mechouech, fondateur de la XXIIe dynastie. Il est appelé Sesonchôsis[1] par Manéthon qui lui compte vingt et un ans de règne de -945 à -924. Il est aussi le Sesaq ou Shishak de la bible.

dynastie, les Mechouech (ou Machaouach), des Berbères qui s’étaient installés dans le delta du Nil autour de Bubastis dès la XXe dynastie et qui vers l’an -1000 avaient petit à petit étendu leur territoire jusqu’au Fayoum, détenaient la force armée du royaume. Leurs chefs deviennent très puissants et on les voit peu à peu gravir les échelons de la cour royale, portant le titre de Grands chefs des Mâ(chaouach). Le fils d’un de ceux-ci, Sheshonq, prend le pouvoir à la mort de son beau-père Psousennès II de Tanis. Il s’impose comme pharaon et fonde la XXIIe dynastie qui occupera le pouvoir jusque vers -715. Il reprend la politique d’entente cordiale avec ses voisins que ses prédécesseurs avaient initiés. Ainsi suite à la difficile succession de Salomon, il aurait donné asile à Jéroboam Ier (premier roi d’Israël), contraint à l’exil par le fils de Salomon, Roboam (premier roi de Juda de -931 à -914).

Au niveau de la situation intérieure, dès le début de son règne Sheshonq Ier initie une politique de reprise en main des principales clefs du pouvoir de l’Égypte des pharaons tanites et des grands prêtres d’Amon de Thèbes.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sheshonq_Ier

le premier pharaon amazigh

le premier pharaon amazigh

Publicités

5 réflexions sur “Sheshonq 1er le premier pharaon amazigh

  1. chaouich c les chaoui d algerie chechanq sa ville natal c ain fakroun dans la wilaya de oum el bouagui 04

  2. Bonjour, je voudrais savoir pourquoi aucun historien occidentale n’a cite la colonisation de l’egypte encienne par les amazigh? pour les historien arabes je peux comprendre c’est une question de cacher la verite comme ils ont fait pour les nabaten les premier habitant de l’arabie saoudite, de la jordanie , de la syrie et de l’irak,mais pour les historiens occidentaux pour quoi il cache ou ne veulent pas cite cette tranche de l’histoire?

  3. bonsoir,

    Je voudrais juste ajouter une information trés importante que peut-être même les égyptiens ignorent le mot CHAOUICH que ceux-ci utilisent même maintenant pour désigner toute autorité supérieure à la leur n’est autre qu’un mot berbère du nom de la tribu de Sheshnonq qui est resté comme est resté pour nous en Algérie le mot Beylec hérité des Turcs qu’on utilise encore dans certains endroits pour désigner le pouvoir « El houkouma »
    merci à bientôt

  4. bonsoir,

    Je voudrais juste ajouter une information trés importante que peut-être même les égyptiens ignorent le mot CHAOUICH que ceux-ci utilisent même maintenant pour désigner toute autorité supérieure à la leur n’est autre qu’un mot berbère du nom de la tribu de Sheshnonq qui est resté comme est resté pour nous en Algérie le mot Beylec qui désigne l’autorité turc!
    à bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s